Publicité

Si vous vous intéressez au e-commerce ou que vous souhaitez lancer votre boutique en ligne, vous avez déjà dû entendre parler de « dropshipping ». En gros, le dropshipping est un modèle économique dans lequel le fournisseur s’occupe de la livraison au client final. Cette méthode a plusieurs avantages pour le e-commerçants, qui n’a plus besoin de se constituer un stock et de gérer les livraisons. Mais aussi certains inconvénients à ne pas négliger. En quoi consiste concrètement le dropshipping ? Quels sont ses principaux avantages ? Ses inconvénients ? Est-ce que le dropshipping est fait pour vous ? La réponse à vos questions dans cet article.

Qu’est-ce que le dropshipping ?

Wikipédia donne une définition ramassée et synthétique du dropshipping. Le dropshipping, que l’on pourrait traduire en français par « livraison directe ») est un « système tripartite où le client (le consommateur) passe commande sur le site internet du distributeur (le commerçant), lequel transmet celle-ci au fournisseur (le grossiste), lequel assure la livraison et gère les stocks ». C’est le fournisseur qui envoie les colis directement au client final.

Dans le contexte du e-commerce, c’est un système où l’e-commerçant délègue le traitement des commandes réalisées sur son site à ses fournisseurs. Si vous faites du dropshipping, vous n’avez pas de stock à gérer et n’avez pas à vous préoccuper de la livraison. Vous vous contentez de transférer les commandes sur votre site à un « dropshipper » qui s’occupe du stock et de la logistique.

Le dropshipping a plusieurs gros avantages, spécialement si vous débutez dans le e-commerce. Mais à partir d’un certain stade de développement, ce mode de fonctionnement (qui définit aussi un business model) peut être facteur de risques et de complications. Passons rapidement en revue les avantages puis les inconvénients à prendre en considération si vous réfléchissez à faire du dropshipping.

Découvrez nos 7 conseils pour améliorer les campagnes Adwords en ecommerce.

Les avantages du dropshipping

Le dropshipping est une solution économique pour vendre des produits en ligne. Il permet de lancer une activité e-commerce sans avoir à se soucier de gérer un stock. Le dropshipping permet aussi de tester un marché sans prendre le risque d’investir dans un stock. Plusieurs stratégies de dropshipping sont envisageables en fonction des objectifs et des spécificités de votre activité. Voici les principales raisons pour lesquelles le dropshipping rencontre un vrai engouement (sur les avantages du dropshipping du point de vue du grossiste, lire cet article) :

#1 Réduire les frais généraux et les investissements

Se lancer dans l’e-commerce comporte toujours un risque financier. Vous devez acheter des emballages, constituer un stock, vous procurer des équipements, acheter ou louer un espace (un entrepôt…). Ce sont vos ventes qui permettront de rentabiliser ces investissements initiaux. Mais que se passe-t-il si les ventes sur votre site n’atteignent pas le niveau espéré et anticipé dans votre business plan e-commerce ? Votre stock croupit et vous ne réussissez plus à faire face au paiement de vos charges. Si vous vous lancez dans l’e-commerce, le dropshipping permet de réduire les risques financiers.

Le dropshipping permet d’économiser de l’argent, car il signifie : pas d’entrepôt, pas de stock, moins d’équipements, éventuellement moins d’employés. Raison pour laquelle ce modèle intéresse également les plus « gros » e-commerçants ».

Anthony Dorgan, fondateur de LunaSurf, un site qui propose des vêtements et accessoires de surf, a choisi le dropshipping et explique pourquoi :

« Dans l’optique de développer son activité, le dropshipping est une idée très intéressante et comporte des avantages évidents. Les marges ne sont pas très élevées mais c’est un bon compromis : vous n’avez pas besoin d’investir dans un stock, dans un point de vente, dans l’emballage et la livraison du produit.

Nous aimons beaucoup créer de nouveaux concepts et le dropshipping est une excellente technique pour tester de nouveaux produits sur notre base clients existante. Nous dessinons et produisons plusieurs maquettes par jour, pour plusieurs produits. Nous scrutons les réactions de nos clients sur les réseaux sociaux et analysons le niveau des ventes au jour le jour.

Le dropshipping permet de mesurer ce qui est populaire et ce qui, au bout du compote, va permettre de développer rapidement son business en faisant peu de dépenses ».

Découvrez notre guide complet pour vendre vos produits sur Amazon.

#2 Gagner du temps et développer rapidement son activité

Traiter les commandes et gérer la livraison prend beaucoup de temps. Si votre activité est très peu développée et que vous ne recevez que deux ou trois commandes par jour, ça reste gérable. Mais dès que vous commencez à vous développer, le traitement des commandes devient vite une activité très chronophage.

Si votre activité e-commerce se développe à vitesse grand-v et que vous avez du mal à faire face à la demande, le dropshipping peut être une réponse intéressante. Il permet de croître sans stress, sans avoir à se soucier de livrer les colis à temps. Le dropshipping vous permet de consacrer davantage de temps au développement de votre activité, à la réflexion stratégique, au marketing…

Jess Philipps, fondateur de Lash Stuff, explique en quoi le dropshipping lui a permis de diversifier son catalogue produits :

« Chez Lash Stuff, nous utilisons le dropshipping pour créer des produits personnalisés, que l’on ne trouve nul part ailleurs. Cela va des coques de téléphone aux oreillers en passant par les mugs et même des vêtements.

Le dropshipping s’impose comme une évidence pour un business, si le fournisseur est efficace. Un des plus gros postes de dépenses pour un commerçant est la gestion des stocks. Avec le dropshipping, il n’y a pas de stock, pas d’entrepôt, pas d’employés d’entrepôt, pas de préparateurs de commande… Cela libère une manne financière.

Le dropshipping permet aussi à une entreprise d’élargir son catalogue sans que cela ne demande trop d’effort. C’est très important car le contenu du catalogue et le choix des produits jouent un rôle clé dans la conversion. Si je devais m’occuper du stock, mon catalogue serait bien plus petit. Par ailleurs, si un produit ne se vend pas, je ne me retrouve pas coincé avec un stock dont il faut se débarrasser.

Vous pensez que le dropshipping n’est pas fait pour vous et aimeriez en savoir plus sur la gestion des stocks et de la livraison en e-commerce ? Dans ce cas, nous vous invitons à découvrir nos articles consacrés aux fondamentaux de la gestion des stocks en e-commerce et aux différentes stratégies de frais de port possibles.

#3 Valider de nouveaux produits

Vous ne savez pas si vos produits se vendront ? Vous voulez élargir votre catalogue et explorer un nouveau marché ? Le dropshipping permet de tester de nouveaux produits sans prendre de risque. Encore une fois, vous n’avez pas besoin de vous constituer un stock, en espérant qu’il finisse par s’écouler. Si vous ne vendez aucun produit, vous ne perdez rien. Le dropshipping permet de tester et de valider de nouveaux produits.

Ecoutons maintenant le témoignage de Nathalie Meagan, fondatrice du site « The Crybaby Club » :

« Le dropshipping m’a permis d’élargir mon activité dans une direction que j’avais toujours souhaité, sans avoir à sortir une grosse liasse d’argent pour remplir mes étagères.

Cela m’a aussi permis de tester des designs et de voir lesquels étaient les plus populaires, sans avoir à dépenser de l’argent sur des designs et sur des produits qui ne se vendent pas, juste pour le plaisir de les avoir à côté de moi ».

Les inconvénients du dropshipping

Si le dropshipping comporte des avantages évidents, il ne faut pas non plus sous-estimer les inconvénients du modèle. D’ailleurs, si le dropshipping n’avait que des avantages, tout le monde aurait adopté ce mode de fonctionnement. Or, ce n’est pas le cas. Voici donc les principaux inconvénients du dropshipping :

#1 Faibles barrières à l’entrée = forte concurrence

Très peu d’investissements sont nécessaires pour lancer une activité e-commerce lorsque l’on choisit de faire du dropshipping. C’est à la portée de (presque) tout le monde, si bien que la concurrence est très forte. Certains marchés sont complètement saturés. Avant de vous lancer, faites une analyse du marché pour éviter les mauvaises surprises.

Cet inconvénient pose moins de problèmes pour les activités bien établies et développées, mais si vous êtes une jeune pousse cherchant encore à développer votre marque et votre business, il peut être très difficile de se faire une place à cause de la concurrence féroce. Il faut en être conscient.

Vous souhaitez vous lancer dans le e-commerce ? Découvrez combien coûte la création d’un site ecommerce.

#2 Vous n’avez pas le contrôle total sur la qualité (des produits, des emballages…)

Quand on fait du dropshipping, la qualité des produits, des emballages, de la livraison repose sur un tiers : le dropshipper. Vous n’avez pas un contrôle total sur votre image de marque. Si votre dropshipper vend des produits de piètre qualité, c’est vous qui en pâtissez. D’où l’importance de bien sélectionner ses fournisseurs, de tester les produits en commandant des échantillons…

Le fait de ne pas avoir de contrôle sur le traitement des commandes pose également des problèmes d’un point de vue marketing. Vous ne pouvez pas par exemple personnaliser les emballages. D’une certaine manière, le dropshipper s’interpose entre vous et votre clientèle, ce qui rend la personnalisation de la relation clients plus difficile à opérer.

Bon à savoir : certains dropshippers offrent la possibilité de personnaliser les emballages (jusqu’à un certain point…). Si vous souhaitez pouvoir personnaliser de A à Z les emballages et les colis, vous devriez vous orienter plutôt vers un prestataire 3PL.

#3 Le Dropshipping rogne les marges

Dans le modèle du dropshipping, les clients règlent leurs commandes auprès de vous, et, de votre côté, vous payez le dropshipper pour chaque commande transférée. Fatalement, le paiement du dropshipper réduit la marge que vous réalisez sur vos commandes. Vous devez donc prendre en compte le paiement du dropshipper lorsque vous établissez les prix de vos produits. Mais, en règle générale, la marge que vous perdez est compensée par la réduction des charges que permet le dropshipping.

#4 La logistique peut devenir compliquée

Si vous travaillez avec plusieurs dropshippers, les choses peuvent rapidement devenir complexes à gérer. Car chaque dropshipper a sa propre politique, ses propres méthodes de shipping, etc. Les dropshippers ne sont par ailleurs pas à l’abri des erreurs humaines. Livrer des colis abîmés, envoyer le mauvais produit, envoyer un colis au mauvais client, etc. : ce sont des choses qui arriveront nécessairement un jour ou l’autre. Vous devez donc anticiper la manière de gérer ces situations, d’un point de vue logistique et relation clients. Benoît Gaillat, du site info-commerce, conseille de prévoir un taux de retour de 10% (lire l’article).

Création de site – Estimation de prix personnalisée

La Fabrique du Net a développé un moteur de recommandation qui vous permet d’obtenir gratuitement une estimation de prix détaillée ainsi qu’une sélection de logiciels et de prestataires adaptés à vos besoins de création de site web.

Est-ce que le dropshipping est fait pour vous ?

Le dropshipping n’est ni blanc ni noir. Tout dépend de vos besoins, de vos attentes et de vos préférences. Si le e-commerce vous attire mais que vous n’avez pas le goût du risque (ou les moyens d’en prendre un…), le dropshipping est une solution à envisager pour commencer. De la même manière, si vous avez un site e-commerce de petite taille ou de taille moyenne et que vous souhaitez développer votre activité rapidement et efficacement, le dropshipping est sans doute fait pour vous.

Par contre, si vous voulez traiter les commandes vous-même et si vous voulez avoir un contrôle entier sur vos produits, le droptshipping n’est sans doute pas le modèle vers lequel se tourner.

Les alternatives au dropshipping

Comme nous le disions tout à l’heure, si vous ne voulez pas vous occuper de la gestion des stocks mais que vous voulez personnaliser vos colis, nous vous conseillons de faire appel à un sous-traitant 3PL.

Si vous avez suffisamment d’espace pour gérer votre propre stock et vous occuper de la livraison, vous pouvez opter pour un logiciel comme ShipStation, qui permet de traiter soi-même les commandes et les envois, de créer et imprimer les étiquettes, etc.

A partir d’un certain stade de développement, la réduction des marges liée au dropshipping peut se transformer en vrai handicap. Si vous souhaitez conserver le même catalogue, une alternative consiste à vous fournir directement auprès du producteur. Cela permet de supprimer l’intermédiaire « dropshipper », tout en continuant de vendre les mêmes produits. Cela implique par contre que vous preniez en charge la gestion des stocks et la livraison.

Trouver le bon dropshipper

Le dropshipping permet de vendre tous types de produits : des bijoux, des appareils électroménagers, de la nourriture, du matériel hi-fi, etc. Le choix du dropshipper dépend en partie du type de produit que vous souhaitez commercialiser. Faites des recherches pour identifier quel est le meilleur dropshipper en fonction du marché sur lequel vous souhaitez vous positionner. Si plusieurs dropshippers proposent le type de produits qui vous intéresse (ce qui risque d’être le cas…), comparez les prix pratiqués et la qualité des produits.

D’autres critères doivent aussi être pris en considération. Soyez vigilant notamment sur la question des assurances. Vos commandes sont-elles assurées ? Que se passe-t-il en cas de colis perdu ? Comment les retours sont-ils traités ? Le dropshipper dispose-t-il d’un système de protection contre la fraude ? A-t-il des certifications ? Le support client est-il réactif ? Quels sont les délais de livraison ?

Un dernier conseil très important pour finir : demandez toujours échantillons de produits aux dropshippers, pour vous assurer de la qualité des produits que vous vendrez à vos clients.

Découvrez comment vendre vos produits sur Google Shopping.

Top 3 des grossistes en dropshipping

#1 Printful

Printful propose des services d’impression à la demande et est spécialisé dans la création de t-shirts, de posters, de coques de téléphones ou encore de mugs personnalisés. Une fois qu’un client commande un produit sur votre boutique, la commande est transférée à Printful qui se charge de la livraison.

#2 Doba

Doba est une marketplace qui permet d’entrer en relation avec des centaines de grossistes et de distributeurs proposant des prestations de dropshipping. L’utilisation de la plateforme n’est pas gratuite – vous devez payer un abonnement mensuel à partir de $29 par mois.

#3 AliExpress

AliExpress est également une marketplace comprenant des dizaines de milliers de produits à des prix très raisonnables (les fournisseurs sont asiatiques). AliExpress, vous l’aurez deviné, appartient au Groupe Alibaba

SARL, SAS, auto-entrepreneur, EIRL ? Vous ne savez pas encore quel statut juridique choisir pour créer votre boutique en ligne ? Pour trouver des réponses aux questions que vous vous posez, nous vous invitons à découvrir notre article « Quel statut juridique pour mon site ecommerce ?« .

15+ autres entreprises de dropshipping

Voici plus de 15 autres entreprises proposant des services de dropshipping :

Le dropshipping est une option intéressante pour se lancer dans le e-commerce, et s’adapte à toutes les activités e-commerce, quelle que soit leur taille et leur niveau de maturité. Il permet de lancer une boutique en ligne en prenant très peu de risques financiers, d’expérimenter de nouveaux produits et de développer son activité assez rapidement. Le dropshipping permet aussi de libérer du temps et de l’argent pour le marketing. C’est donc clairement un sujet à étudier de près !

[kkstarratings]

Vous avez un projet de création de site ?

Source

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *